Ecir Hivernal 2017 : DANTESQUE !

_MG_0876S’il fallait en garder une en mémoire, s’il y en avait une qu’il ne fallait pas rater c’était bien l’édition 2017.

Après de longues tergiversation la veille, nous avons pris la décision de maintenir la course sur son parcours initial. On peut vous dire maintenant qu’on en menait pas large le samedi matin quand nos 4 baliseurs sont revenus de la deuxième couche de balisage après 4h45 à Murat. « C’est de la folie », « Ça va être très très très dur! », « On est morts »…

Rien de rassurant mais c’était sans compter sur le soutien de Jean-Jacques et du club de 4×4 de Laveissière qui ont fait chauffer les machines dans des murs de neige d’1m50 pour faire une trace dans les parties les plus délicates du parcours.

153 coureurs sur l’individuel, 35 relais, pas mal de désistements et peu d’inscrits de dernière minute. Le froid, le vent et la neige avaient bien refroidi les indécis et bien encombré les routes.

Et parmi les courageux :

– Elsa Lhombart vainqueure en 2014, 3ème en 2015 et 2016.

– Audrey Ehanno raideuse internationale.

– Florian Madrignac vainqueur en 2016.

– Mokhtar Benhari, 2ème en 2015 et 2016, champion d’Europe et de France de cross.

Et le chouchou des Auvergnats : Romain Bardet. Nous remercions Romain et son père Philippe de leur confiance. Nous sommes restés discrets depuis les quelques semaines où nous étions assurés de sa présence. Romain est venu en toute simplicité pour participer à son premier trail et partager un moment de sport en famille.

C’est lui qui a allumé la mèche dès les premiers kilomètres. Arrivé en 47 minutes à Chavagnac (km 10) il finira la course avec son père qui va cravacher pour finir 3ème relais à Murat. Le duo le plus rapide aura été le tandem Sébastien Thomas/Geoffrey Rocha d’Issoire (1h48’40 »).

Sur la formule solo, on a assisté à un remake de 2016 avec une bagarre entre Florian et Mokhtar à l’avantage du vainqueur 2016. Chez les femmes, Elsa Lhombart établit une grosse perf en prenant la 17ème place au scratch.

Puis, tous les autres ont suivi, ravis à ce qu’ils nous ont dit…

Pour nous c’est le soulagement. Merci à nos partenaires (Intersport, Ezyshoes, Mairie de Murat) à nos amis bénévoles qui restent fidèles et que rien n’arrête.

La question de l’édition 2018 reste en suspens. La petite Voie de l’Ecir a les 6 heures du plan d’O dans le viseur pour 2018, ses séances d’initiation au ski nordique à assurer pour cet hiver. Elle aimerait aussi s’occuper des jeunes et les initier aux joies de l’athlé, aux adultes qui veulent reprendre une activité sportive via le sport-santé. Il nous faudra faire des choix.

On a bien compris que les coureurs et coureuses espéraient très fortement une édition 2018.

On vous tiendra au courant. L’assemblée générale du club est programmée le vendredi 12 janvier 2018. Toutes les bonnes volontés, associatives ou individuelles, sont les bienvenues.

Pour les photos, consulter notre page Facebook.

Ce contenu a été publié dans L'Ecir Hivernal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Ecir Hivernal 2017 : DANTESQUE !

  1. Marie-Odile dit :

    Ayant eu vent que l’Ecir 2017 serait peut-être le dernier, je me suis inscrite en avance pour ne surtout pas le manquer !
    Je n’en menais pas large sur la ligne de départ dans mes baskets sans crampons !
    Mais quelle aventure !
    Exceptionnelle de par l’ambiance chaleureuse de tous les bénévoles tout au long du parcours… de par le paysage enneigé, harmonisé par le tintement de quelques sonnailles de vaches.
    Et que dire de l’arrivée à Chavagnac, à mi parcours… entre les flambeaux… où la soupe fut somptueuse de quoi me revigorer pour le restant du parcours.
    Superbe aventure enneigée…
    Magnifique Cantal ! On y reviendrait bien !
    Bravo à tous… Bravo à mes collègues d’Endurance’Fit Lozère !
    Respect à vous tous de l’organisation, petits et grands, de nous avoir permis de partager ce merveilleux moment… MERCI

  2. Noel dit :

    Merci !
    C’était extrêmement courageux de votre part de maintenir cette édition malgré les conditions atmosphériques. Et vous avez eu bien raison… On s’est régalé même si au départ personne n’était très très fièr ! !
    Ça restera en tout cas un vrai souvenir qui mérite son nom de voie de l’ecir.
    Un grand merci à tous les bénévoles qui avaient bien moins chaud que les coureurs Et qui n’ont pas faibli un instant dans leurs encouragements une seule minute.
    Et enfin merci à Ludo sans qui probablement je n’aurais pas fait cette course en solo mais en duo ! ( même si je t’ai maudit dans la première montée).
    Et enfin merci à vous pour la photo.
    Et puis… On a pas envie que ça s’arrête !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Protected by WP Anti Spam